Festival 2017 du 23 au 26 novembre
Festival Livre à vous à Voiron sur facebook

Programme par genre

Exposition Recommencer, de Jean-Pierre Angei et Dominique Osmont



Alors que le centre social Charles Béraudier fait peau neuve, ses équipes et ses usagers se questionnent sur l’éternel recommencement et la non finitude des choses. En photos avec le photographe JP Angei et en textes avec Dominique Osmont en écho aux auteurs invités du festival.
> Du 21 novembre au 22 décembre (Centre social Charles-Béraudier - Voiron)

Exposition Abris, exposition d’originaux d’Emmanuelle Houdart


Emmanuelle Houdart met son talent et son imaginaire fascinant à la portée des tout-petits. Au fil des pages de cet album « cocon », elle explore la notion d’abri. L’abri primordial, celui dont peut-être on garde la nostalgie toute notre vie durant, c’est évidemment celui du ventre de la mère. Le berceau, la maison, la cabane, tous ces lieux sont autant d’abris. Mais l’amour est aussi un abri : celui du parent, du frère, de l’amoureux. Des phrases très courtes et musicales viennent compléter les images d’une grande douceur d’Emmanuelle, à la manière d’une berceuse. L’album s’ouvre sur le ventre maternel et se referme sur la douceur du vieillard portant un tout-petit. Lequel est un abri pour l’autre ? Les deux assurément…
> Du 24 octobre au 26 novembre (médiathèque de Tullins)

Exposition Contes et voyages, 20 ans d’illustration pour la jeunesse, de Régis Lejonc


Illustrateur inclassable, Régis Lejonc vagabonde d’un univers graphique à l’autre au gré de ses escales artistiques. Avec des albums aux titres évocateurs, Hansel et Gretel, La promesse de l’ogre, Le dragon des étoiles, Peter Pan, Le phare des sirènes ou La mer et lui..., la thématique du conte et du voyage s’est imposée naturellement pour cette exposition. C’est au graphiste Célestin que Régis Lejonc a choisi de confier le design de l’exposition. Celui-ci a conçu une ligne élégante et épurée qui confère une belle unité à la trentaine d’images et objets réunis et commentés par l’auteur, retraçant vingt ans de publications pour la jeunesse. Avec un jeu de différents supports graphiques qui donnent toute leur ampleur aux illustrations, l’ensemble invite dans un même temps à une traversée de vastes contrées littéraires et à une déambulation au coeur de ce qui s’apparente à un cabinet de curiosités.
> Du 24 octobre au 29 novembre (médiathèque de Voiron)
Vernissage en présence de l’artiste le jeudi 23 novembre à 19h

Exposition Feuilleton, de Jean-François Martin

Du 24 oct. au 30 nov. 2017



« Six années durant, de 2011 à 2017, Jean-François Martin a illustré le feuilleton littéraire que je tenais pour Le Monde des Livres, feuilleton qui fut donc également le sien. Cette exposition présente un choix de ses illustrations. Voici comment procède Jean-François Martin : il isole un détail de la chronique, braque sur celui-ci la loupe de son œil sagace et reproduit cette image, grossie mille fois et devenue comme par miracle la représentation idéale, épurée, mais exhaustive, de mon laborieux propos. Les aplats de couleur, la ligne nette et sans bavure du dessin ne figent pourtant pas l’image : on y perçoit toujours un mouvement ralenti à l’extrême ; ce qui précède et ce qui suit la scène nous est donné avec elle – ce moment du film contient tout le film. Souvent, une petite catastrophe va se produire. Le gag serait dans l’image suivante, qu’il nous reste à imaginer. L’humour de Jean-François Martin naît de ce contretemps, de cette suggestion. Il y a dans cet art quelque chose de japonais – à la fois l’estampe et le haïku. Le tableau est toujours admirablement composé. Le motif s’inscrit et se découpe sur un fond neutre – quand il s’agit d’un écrivain prisonnier de sa posture, on le voit enfler vaniteusement au cœur du vide. Mais ce vide que ménagent les images si pleines de Jean-François Martin est avant tout un espace ouvert au songe et à la spéculation poétique : la place qui nous est généreusement réservée dans le dessin. » Éric Chevillard
> Du 24 oct. au 30 nov. 2017 (Grand Angle - Voiron)
Vernissage de l’exposition et de l’installation Jour de soleil de Vincent Gontier, le samedi 25 novembre à 18h au Grand Angle

 

Exposition Le Recueillement du monde, de Jean-Louis Roux et ses amis artistes



Autour du livre d’artiste Le Recueillement du monde (poèmes de Jean-Louis Roux et œuvres originales de François Calvat) édité à l’occasion de cette exposition, le poète présente tous les livres qu’il a réalisés avec des artistes : Sergio Toppi, Frédéric Benrath, Anne Slacik, Pierre Gaudu, Blandine Leclerc, Awena Cozannet, etc.
> Du 8 novembre au 2 décembre (Galerie Place à l’art - Voiron)
Vernissage, le vendredi 10 novembre à partir de 18 h 30

Légende de la photo : Atelier de François Calvat, fabrication de papiers brûlés. Crédit : Jean-Louis Roux


En savoir plus sur Jean-Louis Roux
Né en 1956 à Voiron, Jean-Louis Roux exerce la profession de journaliste, spécialisé dans la critique littéraire et la critique d’art. Il est l’auteur d’une thèse de doctorat ès Lettres sur la poésie française depuis mai 68. Il a publié une trentaine de livres et de plaquettes : recueils de poèmes, récits, ouvrages de bibliophilie, études critiques (littérature, art, bande dessinée), anthologies, monographies historiques, etc. Il a réalisé une importante anthologie de la poésie contemporaine en Rhône-Alpes ; et il a publié un essai sur la Chartreuse, coédité par Glénat et Le Dauphiné libéré. Il collabore régulièrement à la revue L’Alpe (coédition Glénat & Musée dauphinois). Auteur de nombreuses préfaces de catalogues d’expositions, il écrit souvent en complicité avec des plasticiens, photographes et dessinateurs de bande dessinée. Il pratique lui-même la photographie, en contrepoint de ses textes. À l’occasion de cette édition de Livres à vous, il publie Le Recueillement du monde, livre de poésie enrichi d’œuvres originales de François Calvat.




 

Exposition Jour de soleil, installation de Vincent Gontier



« Depuis quelques années j’ai commencé une revue de presse du quotidien Le Monde. Je sectionne des articles qui traitent de sujets d’actualités en résonances avec l’Histoire. Pas celles de notre quotidien, c’est le sujet des « Compactus », mais l’actualité internationale, en particulier des évènements qui rentrent en collision avec le mouvement du Monde. Ces documents, qu’ils s’agissent de photos de presse ou de pages du journal, sont
placées soit sur un buvard blanc (les photos), soit sur une page de papier coton. Les jours de soleil, je m’attache à les parcourir au moyen d’une loupe. Ainsi en posant le point focal de la loupe sur l’encre du texte ou le tracé noir de l’image redessinée, je brûle à mesure que je lis, l’intégralité du document. Le papier journal en se consumant brûle également le papier de dessous, produisant dans le même temps la matrice (le journal) et l’empreinte (le papier). Ainsi le texte en creux marque la feuille de papier de son empreinte pyrographique… » Vincent Gontier
> Du 23 au 26 novembre (Le Grand Angle - Voiron)
Vernissage de l’installation ainsi que de l’expositon Feuilleton de Jean-François Martin le samedi 25 novembre à 18h au Grand Angle

 

logo instagram

Instagram @livresavous

Auteurs à l’honneur 2017

Cécile Coulon

Cécile Coulon

Cécile est Coulon est née en 1990. Après une hypokhâgne et une khâgne à (...)

+ lire la suite
Régis Lejonc

Régis Lejonc

Régis Lejonc fait partie de la génération révélée par les éditions du Rouergue au (...)

+ lire la suite

A découvrir

teleramalogos